10min
This is your epic notification bar. Enter your code here.
Close Notification Open Notification


Pour piloter un paramoteur il faut un brevet de pilote d’ULM classe paramoteur.

Ce brevet comporte deux aspects :

La théorie

L’examen théorique commun à tous les « ulm » se présente sous la forme d’un examen de 40 questions à l’issu duquel la Direction Générale de l’Aviation Civile vous remet votre « théorique » si vous avez moins de 10 fautes.

Dans le cadre de la formation l’école dispense des cours pour vous préparer à cette épreuve. (les cours théoriques sont gratuits et inclus à la formation.)

La pratique

Il faut compter en moyenne 10 séances de 2h00 d’entrainement au sol puis au minimum 10 vols en liaison radio avec votre instructeur.


Une fois les parties théorique et pratique en poche la DGAC vous adresse votre licence de pilote ce qui vous permettra de voler en toute légalité et en autonomie sur le territoire Français ! A vous la 3ème dimension et le sentiment de liberté !


Brevet de pilote

  • Accès illimité à l’école pendant 6 mois (école ouverte 7 jours/7)
  • Cours pratiques ET théoriques
  • Livret de formation avec contenu de la formation
  • Fiche de suivi de chaque séance par l’instructeur
  • Matériels récents et carburant compris
  • Couvert par l’assurance responsabilité civile de votre instructeur, pendant toute la durée de la formation

 

Contact

La formation décollage à pied 1400€

  • Accès illimité à l’école pendant 6 mois (école ouverte 7 jours/7 deux jours de fermeture/mois)
  • Cours pratiques ET théoriques
  • Matériel d’apprentissage adapté
  • Utilisation de la vidéo pendant les cours

L’avantage évident du décollage à pied est le faible encombrement du matériel lors du transport. L’ensemble du matériel tiendra sans problème dans le coffre d’une petite voiture du type clio, c3, 207. De plus la légèreté du PTV (poids total volant) étant plus faible qu’en chariot, le décollage peut se faire plus aisément d’un espace réduit. Avec un peu d’expérience il n’est pas rare de voir des pilotes décoller d’un chemin ou d’un espace assez réduit. Le décollage à pied peut également être momentanément transformé en chariot grâce au mini chariot nano.

La formation décollage sur roues 1500€

  • Accès illimité à l’école pendant 6 mois (école ouverte 7 jours/7 deux jours de fermeture/mois)
  • Cours pratiques ET théoriques
  • Matériel d’apprentissage adapté
  • Utilisation de la vidéo pendant les cours

Le décollage sur roues est la solution idéale pour ceux qui ont des soucis de dos, genoux…Ou tout simplement qui n’ont pas envie de se fatiguer à porter le GMP sur le dos. Il sera également très pratique de passer à la formation bi-places chariot pour un pilote de chariot. Le transport de votre chariot peut se faire sur un petit plateau ouvert ou fermé. La distance de décollage est supérieure de 30% par rapport à un décollage à pied.


 


Le Sérieux du Réseau Adventure

Les 10 engagements des instructeurs Adventure

  •  1  Formateur qualifié, instructeur ULM classe paramoteur.
  •  2  Terrain homologué par la Préfecture.
  •  3  Assurance RC du formateur à jour.
  •  4  Mise à disposition de matériel adapté à chaque élève.
  •  5  Progression pédagogique personnalisée et suivie (livret).
  •  6  Cours théorique et formation à l’entretien machine.
  •  7  Garantie d’une formation complète et sérieuse, sans contrepartie d’achat de matériel.
  •  8  Brevet délivré après 10 vols minimum.
  •  9  Si achat de matériel neuf :
    - moteur : rodage, mise en main et essai en vol*
    - aile : gonflage, réglage et essai envol*.
  • 10 Si achat de matériel d’occasion :
    - moteur : révisé et garanti 6 mois
    - aile : révisée par le fabricant ou atelier agréé.

* Dans la limite de compatibilité du matériel avec l’instructeur.


Apprendre à voler

Pour votre sécurité,vous devez recevoir une formation théorique et pratique.

L’apprentissage de base est facile et prend environ une semaine.

Ne tentez jamais de voler seul, sans avoir reçu la formation d’un instructeur habilité. Le pilotage d’un paramoteur est différent de celui d’un parapente : vous devez gérer l’aile en même temps que la poussée du moteur situé dans votre dos ! Vous devez faire appel à un professionnel agréé, spécialiste de la formation au paramoteur : consultez la liste des centres de formation Adventure.

Une formation complète prend environ une semaine ou plus, selon votre expérience aéronautique, votre perception personnelle, votre forme physique … (La formation peut se faire en stage bloqué d’une semaine ou en journées séparées, selon votre disponibilité).

La formation standard comporte quatre étapes principales :

 

1 - Utilisation du parapente

Cette première étape consiste à contrôler le parapente au sol :

  • gonflage de la voile
  • contrôle aux freins
  • décollage à pied
  • appréciation du vent …

À ce niveau, votre instructeur peut (si l’environnement s’y prête) vous faire réaliser quelques petits vols sur une pente école, mais ceci n’est pas une obligation. Ce qui est important c’est de parfaitement maîtriser la voile dans différentes conditions de vent, durant le gonflage et la course de décollage.

2 - Maniement en sécurité du moteur

La seconde phase consiste à manipuler en toute sécurité le groupe propulseur (et sa poussée) au sol :

  • vérifications moteur
  • procédure de démarrage
  • contrôle de la puissance
  • course avec la poussée …

Pendant cette phase d’instruction, vous apprendrez à synchroniser le contrôle de la voile + la course de décollage + le contrôle des gaz + votre sécurité. Une fois ce maniement acquis, vous aurez achevé la phase d’instruction au sol…

3 - Premier vol, formation au pilotage de base

Voici enfin le moment tant attendu ! 

Avant ce premier vol vous devez maîtriser parfaitement au sol votre parapente et la poussée du moteur au cours des simulations de décollage. Petit à petit, et en liaison radio avec votre instructeur, vous apprendrez à :

  • décoller en sécurité
  • vous poser en douceur
  • voler droit à 150 m d’altitude environ
  • tourner à gauche et à droite
  • contrôler votre altitude …

En 10 ou 20 vols, vous serez capable de voler de « vos propres ailes » en restant toutefois sous le contrôle visuel de votre instructeur.

4 - Procédures de sécurité et compléments de formation

Cette dernière étape vous apprendra comment voler en toute sécurité et gérer les événements anormaux qui pourraient intervenir.

  • appréciation des conditions aérologiques
  • décollage et atterrissage sans vent
  • décollage et atterrissage par vent fort
  • manœuvres d’urgence

Dans certains pays (dont la France), vous devrez passer un petit examen théorique portant sur les principes aérodynamiques de base,la réglementation aérienne, l’aérologie etc… Votre instructeur vous délivrera alors votre brevet de pilote paramoteur.




 




logo
Boutons Paypal par Blog Expert